Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le batteur de breloques - Page 2

  • A Oslo

    Récemment, mon épouse et moi sommes revenus d'un voyage de groupe qui nous a permis de découvrir Oslo. Si nous n'avions pas encore fait cette destination, c'est surtout la façon de voyager qui était, en l'occurrence, une première : nous n'avions en effet encore jamais fait de voyage de groupe. Avant ce voyage, nous étions en effet toujours partis par nos propres moyens, et nous étions toujours débrouillés sans aide. Mais il faut bien admettre que, de temps à autre, c'est aussi agréable de lâcher prise et de profiter sans stresser. Du coup, je me suis laissé convaincre d'y participer. Et à ma grande surprise, nous n'avons pas eu du tout à le regretter. Voyager en groupe offre quelques avantages qui m'ont vraiment plu. Ce qui m'a surpris dès le début, c'est la sensation de sécurité qu'on éprouve tout du long, lorsqu'on voyage de manière encadrée. Ce n'est pas que je sois particulièrement préoccupé par la question sécuritaire (loin de là, même !), mais je dois reconnaître que pendant certains de nos voyages à l'étranger, mon épouse et moi avons vécu des moments où nous nous sommes sentis un peu perdus. Ca n'a jamais duré très longtemps, mais c'est tout de même une expérience très désagréable à vivre. Le fait que le confort soit bien plus important lors d'un voyage de groupe m'a aussi bien plu. Moi qui suis systématiquement préposé au volant en vacances, je n'ai pas une seule fois eu à prendre le volant. Cela m'aurait été particulièrement utile dans certains pays que nous avons visités par le passé, et où la conduite autochtone était un tantinet sportive. Là, nous avons tout simplement été entraînés en bus d'un point à l'autre, et j'ai même pu passer les trajets à roupiller. Un luxe qui fait toute la différence ! Mais le meilleur, finalement, ça reste d'avoir vécu tout ça avec d'autres personnes : durant ce voyage, nous nous sommes en effet retrouvés avec des personnes qui aimaient voyager, et cette passion commune a contribué à rendre l'ensemble du séjour d'autant plus riche et l'atmosphère plus détendue. Bref, un vrai succès. Si vous avez toujours comme moi résisté à l'envie de faire voyage de groupe, je vous invite à e tenter l'aventure : vous pourriez avoir une sacrée surprise. Suivez donc le lien vers le site de l'agence où mon épouse et moi avons trouvé notre voyage à Oslo ! http://www.voyagegroupe.fr/destinations/voyage-groupe-europe/voyage-groupe-norvege/

  • La croissance mondiale

    La croissance mondiale s’est stabilisée en 2016 pour atteindre 3,1 % avec une forte accélération observée au 3e trimestre 2016. Parmi les pays développés, la croissance des États-Unis a été la plus vive. Des impulsions budgétaires au Japon, en Chine et en Inde, ainsi que l’arrêt de la contraction économique en Russie ont également favorisé la tendance globalement positive. Un ralentissement est estimé dans les pays avancés (1,6 %). L’activité aux États-Unis a néanmoins rebondi après un 1er semestre médiocre en 2016, se stabilisant à 2,5 %. De même, la demande intérieure au Royaume-Uni a mieux résisté que prévu avec une croissance s’établissant à 2 %. Dans la zone euro, l’activité s’est réduite : 1,7 % en 2016 contre 2 % en 2015. Selon les estimations de l’Insee, le PIB de la zone euro aurait augmenté de 0,4 % au 4e trimestre 2016 et continuerait de croître sur ce rythme au 1er semestre 2017. L’activité économique serait soutenue par une croissance solide de la consommation privée et des dépenses publiques. La bonne orientation du marché du travail ainsi qu’une nouvelle hausse des salaires nominaux stimuleraient le revenu disponible, alors qu’un regain d’inflation éroderait modérément le pouvoir d’achat. De plus, l’investissement serait un peu plus dynamique, grâce à des conditions de financement encore favorables. Par ailleurs, la reprise de l’économie mondiale, dans les pays avancés comme dans les pays émergents, stimulerait la demande extérieure. Au sein de la zone euro, la croissance a été soutenue en Espagne (3,2 %), a progressé en Allemagne (1,7 %) et s’est stabilisée en France à 1,3 %. En France, l’activité a néanmoins redémarré au 3e trimestre 2016 (+ 0,2 % après - 0,1 %) : la production manufacturière s’est redressée (+ 0,6 % après - 1,0 %) et la construction a nettement rebondi (+ 1,0 % après - 0,4 %). La croissance des économies émergentes et en développement s’est stabilisée pour atteindre 4,1 % en 2016. Cela masque néanmoins de fortes disparités. Le taux de croissance en Chine (6,7 %) a été un peu plus élevé que prévu, grâce à la poursuite de la politique de relance. Mais l’activité a été plus faible qu’attendu dans quelques pays d’Amérique latine qui se trouvent actuellement en récession, tels que l’Argentine (- 1,8 %) et le Brésil (- 3,5 %).

  • Macchitino

    Même si ce n'est pas vraiment une habitude sur ce blog, je vais aujourd'hui parler popote. J'ai en effet découvert dernièrement, lors d'un cours de cuisine à Paris un excellent cocktail qui méritait d'être présenté : le macchitino. Cela prend à peine 15 minutes à faire, et pour avoir testé, je peux vous dire que les invités en redemandent ! Alors, en voici la recette, rien que pour vous. Elle est pour 4 personnes et même une personne avec deux mains gauches (comme moi) peut s'en sortir sans difficulté ! :) Pour les ingrédients : 1 tige de 20 cm de citronnelle (40 g) ; 2 sachets de thé Earl Grey ; 75 g de sucre en poudre ; 375 ml d’eau bouillante ; 1 citron moyen (140 g), coupé en deux dans la longueur puis taillé en fines demi-rondelles ; 2 canettes de Canada Dry (soda au gingembre) ; 80 ml de jus de citron filtré ; 250 ml de gin ; des glaçons pour servir. D'abord, recoupez les extrémités de la tige de citronnelle, coupez-la en deux dans la longueur puis mettez-la dans un pichet. Ajoutez alors les sachets de thé, le sucre et l’eau bouillante. Remuez jusqu'à dissolution du sucre et laissez infuser 10 minutes. Jetez ensuite les sachets de thé, couvrez et faites refroidir au réfrigérateur. Voilà, c'est prêt ! :) Pour servir, versez de la glace dans un pichet jusqu'au tiers de la hauteur, ajoutez les demi-rondelles de citron, le thé et les tiges de citronnelle. Ajoutez le reste des ingrédients et remuez. Vous voyez, ça n'a rien de bien compliqué ! Petite astuce, pour la décoration : vous pouvez préparer vous-même vos sachets de thé avec 4 petits carrés de mousseline remplis chacun de 54 cuillerée à café de thé. Il suffit de fermer avec de la ficelle et de les laisser dans le pichet au moment de servir. C'est la petite touche finale, toute simple à faire, mais qui en met plein la vue ! ;) Et si vous êtes un adepte des cours de cuisine, je vous recommande celui que j'ai eu la chance de faire. Ma femme m'a un peu poussé à la base, mais je dois dire que je n'ai pas regretté : nous avons passé un excellent moment ! Plus d'infos par ici, pour ceux que ça intéresse. Suivez le lien https://www.tematis.com/cours-cuisine