Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le batteur de breloques - Page 2

  • L’Intelligence Artificielle et la formation

    C’est un constat consensuel de l’intelligence humaine : sa version artificielle va révolutionner l’éducation. C’est en tout cas la thèse de Laurent Alexandre, argumentée dans son dernier livre, ‘La Guerre des intelligences’. Comment ? A quel rythme, de façon radicalement disruptive ou tranquillement évolutive ? Une révolution à grande échelle en tout cas pour Kevin Carillo, professeur à TBS (Toulouse business school). “L’IA va transformer l’éducation dans sa globalité, que ce soit dans son fonctionnement interne (gestion de la scolarité, gestion des campagnes commerciales, oraux…), ou dans la manière d’enseigner, en modifiant l’interaction avec l’étudiant.” Ainsi, les parcours de formation utiliseront l’IA pour proposer un système de recommandations pertinentes pour le choix des cours en fonction de l’historique des étudiants, des fléchages, des souhaits… “De façon globale, l’IA permettra une manière plus fine et plus personnalisée d’enseigner et de gérer les étudiants. Il y a un potentiel pour révolutionner l’éducation” poursuit Kevin Carillo. Mais les avis sont plus que partagés parmi les dirigeants des grandes écoles, où les changements ne dépendent pas uniquement de la rationalité. Ne serait-ce que sur la maturité du phénomène IA, les opinions divergent. Sur les freins et obstacles aussi. “Certes, ces nouvelles technologies vont soulager le travail des professeurs qui n’apprécient pas les corrections” prévoit Jean-Philippe Renard, directeur du campus de GEM (Grenoble école de management) à Paris et expert des questions sur le numérique/digital. “Mais les étudiants comme les professeurs sont des populations très conservatrices. Ils n’aiment pas la nouveauté et les étudiants sont extrêmement demandeurs de contacts et d’échanges avec leurs professeurs. Il faut donc que toutes ces technologies les favorisent.” Entre les outils pédagogiques facilitant l’apprentissage bientôt disponible sur étagère et leur appropriation par les profs et leurs élèves, on risque d’assister à quelques passionnants débats. Mais un étudiant admis aujourd’hui se trouvera confronté à l’heure de son diplôme à de robustes avancées dans ces domaines. En quelques mois, les fées les plus éclairées se sont penchées sur le berceau de ces savantes technologies en devenir. Cédric Villani devrait remettre son rapport sur le sujet début avril, tandis que celui de France Stratégie a déjà été publié, de même que celui de l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques), par le Sénat et l’Assemblée nationale. “Les étudiants comme les professeurs sont des populations très conservatrices. Ils n’aiment pas la nouveauté et les étudiants sont extrêmement demandeurs de contacts et d’échanges avec leurs professeurs” Récemment, dans l’université américaine Georgia Tech, les élèves ont dialogué en ligne avec leur professeur d’informatique en lui posant nombre de questions. Les réponses fusaient. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que c’était un chatbot animé par la machine Watson d’IBM qui leur répondait. Ils n’y ont vu que du feu. Une certitude toutefois : l’interface humaine devient stratégique et change de mission. Les connaissances sont dans les machines mais l’essentiel, le savoir-être, ne s’apprend qu’avec des humains. En fait, l’intelligence artificielle induit deux types d’impact pour ces étudiants. Non seulement elle va sensiblement modifier les outils pédagogiques et bien au-delà, mais elle va transformer leurs futurs métiers, donc les débouchés auxquels ils se préparent. Cette technologie si gourmande en données diffuse dans tous les secteurs. Industriels évidemment, comme le prouvent les avancées dans la voiture autonome, mais aussi dans les services, chez les assureurs et les banquiers, dans le secteur de la santé, et bien d’autres encore. Comme le constate Franck Pacard, directeur de l’enseignement et de la recherche de l’X qui vient de créer un nouveau master Artificial intelligence qui ouvrira en septembre prochain : “Cette spécialité diffuse dans tous les domaines et suscite donc une demande importante, puisque l’IA devient un outil utilisé par toutes les entreprises. Par exemple les assureurs et les banques, pour lesquels c’est devenu l’enjeu de concurrences féroces. Et la France tire bien son épingle du jeu. Si Google et Facebook installent leur centre de recherche en IA à Paris, il doit bien y avoir une raison !”

  • Se développer par Facebook

    Si vous avez passé du temps en ligne avec les réseaux sociaux ou lire le dernier buzz, vous avez sans doute entendu parler de Facebook. Vous pourriez même déjà avoir un compte Facebook. Cependant, il ne peut pas être évident pour vous, comment vous pouvez faire grandir votre entreprise de marketing de réseau en utilisant ce réseau social populaire. Au début, j'étais confus, mais après quelques exercices et de nombreuses recherches, j'ai compris comment utiliser Facebook et je vois des résultats impressionnants et je serais ravi de vous aider à apprendre à développer votre activité de marketing de réseau avec Facebook. 1. Configurez un profil complet et complet. Cela comprend l'utilisation d'une photo récente de vous, l'ajout d'au moins un de vos sites Web ainsi que des informations complètes sur vos passe-temps, intérêts et affaires. Apportez des modifications mineures, comme changer votre photo, ajouter des vidéos et des photos de temps en temps. 2. Passez au moins cinq minutes à maintenir votre compte Facebook à jour. Si vous avez le temps c'est une bonne idée de passer 20-30 minutes deux ou trois fois par semaine. Toutefois, Facebook peut également devenir un gaspilleur de temps, vous devez donc faire attention à ne pas y passer trop de temps. Assurez-vous de mettre à jour votre statut avec quelque chose de positif qui se passe, vérifiez les statuts de vos amis et commentez quelques-unes de leurs photos, vidéos ou statuts, ainsi que d'accepter toute nouvelle demande d'ami que vous recevez. 3. Rejoignez 10-15 groupes et participez activement. Postez sur leurs murs, ajoutez des liens utiles si autorisés et des vidéos. Demander à être amis avec quelques membres de chaque groupe aussi. 4. Commencez votre propre groupe. Inclure une photo pertinente, quelques liens, des vidéos, des messages muraux et d'autres contenus intéressants. Gardez votre groupe à jour en ajoutant quelque chose de nouveau au moins une fois par semaine. Invitez vos amis à rejoindre votre groupe. Envisagez d'organiser au moins un teleseminar mensuel ou un autre événement lié au thème de votre groupe. 5. Évitez le spam comme la peste. Ne postez pas votre occasion de marketing de réseau directement sur des groupes, sur des murs ou dans des courriels à des amis. Focus sur la construction de relations et votre succès sur Facebook viendra. Chaque fois que vous obtenez un nouvel ami, prenez quelques minutes pour écrire un accueil intéressant et amical sur leur mur. Prenez également le temps de voir ce qu'ils font et de visiter leur site Web. Gardez à l'esprit comment vous pouvez faire du réseautage avec la personne ou voir si vous pouvez l'aider de quelque façon que ce soit et lui en faire part. 6. Ajouter régulièrement de nouveaux contenus utiles. Cela inclut des vidéos, des billets de blog sur des notes et d'autres contenus que d'autres peuvent trouver intéressants et utiles. Vous pouvez également utiliser la fonctionnalité Pages Facebook pour créer des pages présentant vos sites Web et vos produits. 7. Profitez de la fonction de discussion sur Facebook et de temps en temps discutez avec quelques-uns de vos amis qui sont en ligne sur Facebook en même temps que vous. Soyez amical et utile et développez une relation. Suivez ces conseils et vous développerez votre activité de marketing de réseau avec Facebook. Facebook est un réseau impressionnant pour développer le genre de relations qui finiront par devenir de solides partenaires d'équipe, si vous travaillez correctement et que vous y consacrez du temps. Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du site spécialiste sur le conseil en SEO à Lille qui est très bien rédigé sur ce sujet.

  • Madagascar

    Madagascar, une nation en forme de larme au large de la côte orientale de l'Afrique se vante de sa riche faune et ses ressources naturelles. Des baobabs aux lémuriens, cet endroit abrite près de 5% de tous les animaux et de la végétation. En raison de sa séparation de l'Afrique continentale, la faune diverse de l'île-nation a continuellement évolué par elle-même. Avec 80% de la nature unique au sol de Madagascar, c'est l'endroit idéal pour tout amoureux de la nature et des animaux. Les francophones, les anglophones et les malgaches de Madagascar sont l'une des personnes les plus polies, les plus amicales et les plus gaies. Venant d'une ou plusieurs des cultures de richesse avec des origines de l'Asie du Sud-Est, l'Inde, l'Afrique et le Moyen-Orient; le peuple malgache tient ses coutumes, ses traditions et ses croyances très importantes pour lui. Aller à la capitale nationale, Antananarivo, où de nombreux touristes vont profiter de l'hébergement et des équipements touristiques. Avec les hôtels de budget et de luxe, les vacanciers peuvent se promener dans la ville pour goûter la nourriture et les marchés sans quitter leur zone de confort. Après Antananarivo, prenez un train pour la ville portuaire de Toamasina, réputée pour son littoral pittoresque, ses plages agréables, ses récifs de corail et ses marchés centraux, tous situés sur sa péninsule de sable. Pour un climat plus frais, rendez-vous à la ville d'Antsirabe, située sur les pentes du mont Tsiafajavona, où vous pourrez faire du vélo-pousse coloré, vous détendre dans les thermes et marchander des objets artisanaux dans les rues de la ville. Rappelez-vous toujours d'aller sur les visites de la faune dans les réserves naturelles qui se trouvent dans tout le pays. Allez au parc national de Masoala où l'on peut découvrir la forêt tropicale et la forêt côtière. Avec trois parcs marins et un parc terrestre pour sauvegarder la faune, cet endroit se vante de ses espèces rares d'aigles, de serpents et de lémuriens ainsi que de sa riche biodiversité.